tourism_country_cottage

Apprendre à son chiot à rester seul

Apprendre à son chiot à rester seul

 

Trouver un équilibre entre attachement et détachement

L’attachement est indispensable, car il va permettre à votre chien de se sentir protéger et lui permettre de grandir et d’acquérir toutes sortes de compétence.

Le détachement est tout aussi important, il est même indispensable de le créer progressivement avant la puberté, sinon vous risquez de rendre votre chien malheureux lors de vos absences.

Cela pourra se traduire par de fortes nuisances (destructions, aboiements.) lors de vos départs.

 

La prévention :

  • Le laisser faire sa vie, le laisser prendre des initiatives, ne pas toujours être derrière lui.
  • Aménager des lieux d’autonomie « jeux de réflexion », espace de caniflair dans les pièces de la maison.
  • Aménager des lieux sécurisants (panier, cabane.)
  • Faite en sorte qu’il ne vous suive pas toujours dans la maison
  • Apprenez-lui à prendre plaisir à jouer seul avec son environnement en remplissant de temps en temps les contenants de friandises (Kong, tapis de fouille, jeux de réflexion)
  • Faites souvent des exercices d’apaisement, apprenez-lui à gérer ses émotions.
  • Respectez ses besoins (sécurité, rencontre copains…)

 

Les départs :

  • Habituez-le progressivement à votre absence.
  • Ne soyez jamais stressé avant votre départ
  • Avant de partir faire lui une balade riche en odeur, ou proposer lui  des jeux de flair extérieur.
  • Avant de partir accorder lui moins d’intention ( regard, parole...)

Au moment de partir, laissez-lui, largement de quoi s‘occuper pendant votre absence.

Remplir systématiquement de friandises tous les contenants (Kong, tapis de fouille, jeux de réflexion)

Faire des zones de recherche avec des micros friandise à rechercher dans la maison

 

Pensez à sécuriser les lieux avant de partir :

  • Câbles électriques
  • Produits entretiens
  • Barrière escalier 
  • Et ranger vos affaires (chaussures ..)

 

Les retours

Soyez zen, calme

Si dégradation, pipi ...

  • Il ne faut en aucun cas utiliser des méthodes coercitives (crier, taper sur les fesses…) Cela pourrait avoir des conséquences très négatives sur son épanouissement, sur son apprentissage, et sur votre relation.
  • Revoir votre aménagement


Les petits plus :

  • Vous pouvez diffuser des phéromones
  • Vous pouvez lui donner des fleurs de Bach
  • Mettre dans son panier des vêtements avec vos odeurs.
  • Congeler les kongs pour qu’ils durent plus longtemps.

 

Retour comportement canin

 

Olivier Comyn

Responsable École du chiot / éducation

Ajouter un commentaire

 

Date de dernière mise à jour : 20/01/2019

Le 17/11/2019

Nous sommes victime de notre succès, Le Club  suspend momentanément les inscriptions en éducation et l'Ecole du Chiot afin de garantir une qualité de nos cours.

Le Président 

Roland ARNOLD